Please use this identifier to cite or link to this item: http://hdl.handle.net/123456789/16323
Titre: Diagnostic bactériologique et prise en charge de la salpingite et abcès tubo-ovariens
Auteur(s): QAJIA, Awatif
Mots-clés: Salpingite
Abcès tubo-ovariens
Infection génitale haute
Infections sexuellement transmissibles
Grossesse extra-utérune
Stérilité
Date de publication: 2018
Collection/Numéro: P0402018;
Résumé: Salpingite et abcès tubo-ovarien sont dues essentiellement à la contamination de l’appareil génital par voie ascendante, les pathogènes peuvent être sexuellement transmis comme Chlamydia trachomatis,Neisseria gonorrhoeae et Mycoplasma genitalium, ou être issus de la flore vaginale (entérobactéries, anaérobies, etc.). Une salpingite non compliquée présente souvent une symptomatologie discrète voire trompeuse rendant l’examen clinique insuffisant pour poser le diagnostic : les prélèvements bactériologiques endocervicaux et/ou pelviens sont un complément indispensable, ainsi que l’imagerie et la biopsie endométriale ; une cœlioscopie est indiquée en cas de doute sur le diagnostic. Les formes compliquées nécessitent une hospitalisation avec une antibiothérapie parentérale. Les abcès tubo-ovariens justifient un drainage, de préférence par ponction sous imagerie (échographie, tomodensitométrie), ou chirurgical. Salpingite et abcès tubo-ovarien peuvent laisser des séquelles tubo pelviennes irréversibles responsables de douleurs chroniques et d’infertilité. Le traitement en externe dans les formes non compliquées repose essentiellement sur une antibiothérapie probabiliste à large spectre.
URI/URL: http://hdl.handle.net/123456789/16323
Appears in Collections:Thèses de pharmacie

Files in This Item:
File Description SizeFormat 
P 40 2018.pdf22,46 MBAdobe PDFView/Open


Items in DSpace are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.