Please use this identifier to cite or link to this item: http://hdl.handle.net/123456789/14399
Titre: Etude ethnopharmacologique des plantes aphrodisiaques Enquête effectuée dans la région Casablanca – rabat durant la période entre 01/09/2008 et 30/03/2009
Auteur(s): TALAA, Sihame
Mots-clés: Sexualité
Dysfonctions sexuelles
Ethnopharmacologie
Médecine traditionnelle
Plantes aphrodisiaques
Date de publication: 2009
Collection/Numéro: P0632009;
Résumé: tout temps, hommes et femmes ont cherché par tous les moyens à développer, préserver ou exacerber leurs propres capacités sexuelles. L’utilisation d’aphrodisiaques naturels à base de plantes médicinales a été l’un des recours les plus répandus. La médecine traditionnelle marocaine est riche en remèdes aphrodisiaques, mais la majeure partie des recettes reste encore sous forme de tradition orale, transmise d’une génération à l’autre par les détenteurs du savoir ancestral. De nos jours, la commercialisation de nouvelles “drogues de l’amour” de synthèse, comme le Viagra®…, a remis au goût du jour les aphrodisiaques classiques et à relancer la recherche sur des molécules nouvelles. La pratique croissante de l’automédication, le matraquage publicitaire sur les aphrodisiaques naturels, la prolifération sur le marché de compléments alimentaires non contrôlés et l’absence de véritable législation accroissent les risques potentiels pour la santé des utilisateurs. Notre travail consiste en la réalisation d’une enquête ethnopharmacologique auprès des herboristes, tradipraticiens et accoucheuses traditionnelles dans la région de Casablanca-Rabat pour recenser les plantes utilisées à des fins aphrodisiaques. D’après cette enquête, nous avons pu répertorié une centaine de plantes qui rentrent dans la composition de cent cinquante recettes utilisées comme aphrodisiaques. Ces résultats montrent que la médecine traditionnelle marocaine, encore fortement utilisée, dispose pour les soins de la santé sexuelle d’une large gamme de plantes aphrodisiaques. Parmi ces plantes, on trouve des plantes à action stimulante, nutritionnelle, vasorelaxante, rubéfiante, hormonale….etc. Cependant, les composés chimiques qui seraient responsables de l’effet aphrodisiaque de ces plantes, ainsi que leurs mécanismes d’action sont généralement inconnus pour la plupart d’entre elles, d’où la nécessité d’approfondir les études dans ce domaine.
URI/URL: http://hdl.handle.net/123456789/14399
Appears in Collections:Thèses de pharmacie

Files in This Item:
File Description SizeFormat 
P0632009.pdf2,54 MBAdobe PDFView/Open


Items in DSpace are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.